Réforme du permis bateau 2022

À compter du 1er juin 2022, les modalités d’organisation et d’obtention du code pour les permis plaisances de bateaux à moteur changent.

Les épreuves du code du permis côtier et eaux intérieures ne seront plus organisées par les Affaires Maritimes, mais par des organismes privés, comme pour le code du permis de conduire auto ou moto.

Quels sont les changements pour passer le permis bateau ?

Il y a deux modifications :

La premières est le nombre de questions auxquelles il faudra répondre, qui passe de 30 à 40. Le nombre de fautes autorisées reste inchangé à 5 maximum.

La seconde est le changement d’opérateur. Les Affaires Maritimes n’organisent plus les sessions d’examen de code du permis bateau. Ce sont des opérateurs privés qui en ont la charge.
Ces opérateurs sont : La poste, DEKRA, SGS objectif code et Bureau Véritas Code N’ GO.

Désormais, le candidat au permis bateau, passe son examen de code sur tablette, dans un de ces centres agréés, en même temps que d’autres candidats qui passeront peut-être le code auto ou moto.

Même si le nombre de questions passe de 30 à 40, pas de panique, il n’y a pas de modules de questions supplémentaires, se sont les mêmes questions sur le cours. Il y a juste 10 questions de plus, comme pour le code du permis de conduire.

Le gros avantage de cette réforme est que chaque candidat pourra prendre son rendez-vous comme il le souhaite auprès de l’opérateur privé pour choisir le jour et l’heure de son examen.
Il n’est plus soumis aux jours imposés par les Affaires Maritimes comme avant. Cela facilitera nettement le déroulé de la formation.
Le candidat pourra lui même choisir le centre de son choix dans la région de son choix.

Cela signifie qu’une personne de passage dans une région, pour les vacances par exemple, pourra suivre la formation au permis bateau en Bretagne (cours théorique/pratique et conduite) et passer le code de retour chez lui dans un centre à proximité de son domicile ou lieu de travail.

À l’issue du résultat, le bateau-école pourra valider le permis de son candidat.

Cette souplesse devrait permettre aux bateau-école de recevoir plus facilement les personnes de passage qui auraient envie de passer le permis côtier ou fluvial.

Modalités :

Il y a un changement au niveau des frais d’inscription à l’examen et de délivrance du permis.

Auparavant, le candidat devait fournir à son bateau-école deux timbres fiscaux. Un timbre de 70€ (timbre de délivrance) qui servait à la construction du permis et un timbre de 38€ pour chaque passage à l’examen de code (1 fois si le code est obtenu du 1er essai).

Désormais, le candidat doit fournir un timbre de délivrance de 78€ à son bateau-école, et les frais d’inscription au code de 30€ sont à régler auprès de l’opérateur privé choisi par le candidat pour passer l’examen.

Le montant global ne change pas, seule la répartition des frais annexes est modifiée.

En conclusion, la réforme du permis bateau 2022, devrait apporter de la souplesse et faciliter les conditions de passage du permis côtier ou fluvial. Ajouter 10 questions ne va pas changer grand chose au niveau de la réussite. Le candidat devra se préparer de la même façon et le bateau-école fera toujours en sorte que son candidat réussisse cette épreuve au mieux.

Loïc Aber Nautisme.



Pixel
Agence Web

Pour  Noël, offrez une carte cadeau !