Comment préparer son bateau avant sa mise à l’eau.

Les beaux jours arrivent, le moment de la mise à l’eau approche à grands pas. Contrôlez le bateau, le moteur et les équipements de sécurité dès maintenant.

Le bateau

Contrôlez la coque, et toutes les œuvres vives le plus minutieusement possible : l’état du liston et de la liaison coque/pont, la pression des boudins pour les  semi-rigides, la solidité des balcons et mains courantes. Eliminez les traces d’humidité ou de moisissure de l’hiver avec un nettoyant non polluant et de l’eau douce.

Un contrôle rigoureux de la ligne de mouillage : vérifiez toute sa longueur, de l’ancre à l’étalingure, avec une vérification des manilles, de la corrosion de la chaine et de l’état du cablot, surtout s’il n’a pas été rincé à l’eau douce en fin de saison (un oubli courant).

Une vérification rigoureuse des commandes de gaz, de direction, du système hydraulique est nécessaire.

Vérifiez l’état des coussins et selleries, l’idéal étant de les avoir sortis du bateau et entreposés au sec, après nettoyage.

Assurez-vous que les arrivées de carburant, les tuyaux, les colliers et raccords sont en bon état.

Rechargez la ou les batteries, l’idéal étant de les déposer pour l’hiver et de les entreposer à l’abri.

Le moteur

Si vous entretenez votre moteur vous-même, en plus des changements d’huile et filtres du moteur et d’embase, changez également le rouet de pompe à eau, et les anodes, si besoin.
Evitez de conserver de l’essence de la saison passée, si c’est le cas, vérifiez qu’il n’y a pas de dépôts dans votre réservoir, cela pourrait encrasser tout votre circuit de carburant et causer une panne au plus mauvais moment.

Contrôler l’apparition ou l’augmentation de la corrosion, notamment au niveau du point de jonction moteur/direction, et graissez généreusement, ainsi que le système de trim et tilt.

Si vous avez un système de rinçage à disposition, faites une mise en route pour vous assurer du fonctionnement du système de refroidissement.

Les équipements de sécurité.

Les équipements de sécurités doivent être vérifiés, les dates de péremption contrôlées sur l’extincteur, les fusées, ainsi que le système de déclenchement des gilets automatiques. Vous devez vous assurer du bon état des brassières (coutures, système de fermeture etc..)

Faites un essai des VHF, et des équipements électroniques.

Voici la liste des équipements obligatoires, selon votre zone de navigation par rapport à un abri.

L’idéal étant de tout regrouper en un seul endroit et de l’indiquer de manière visible pour toutes les personnes à bord.

Liste des Equipements de sécurité obligatoires

Voilà les quelques conseils de base pour bien débuter votre saison de plaisance, j’espère qu’ils vous seront utiles. N’hésitez pas à partager vos expériences, l’échange est toujours riche d’apprentissage pour tous.

Loïc Aber nautisme



Pixel
Agence Web

En ce moment

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux et bénéficiez d'un cadeau de bienvenue lors de votre inscription !