Comment amarrer correctement un bateau sur un catway

Pour amarrer un bateau sur un catway, il faut prévoir plusieurs amarres.

1° Les 2 pointes

2° Les 2 gardes

3° Le traversier (optionnel)

 

1° Les pointes

Elles immobilisent l’étrave ou la poupe du bateau latéralement et l’empêchent de reculer. Il faut régler leur longueur par rapport au ponton.  S’il s’agit de votre place personnelle, vous les laisserez sur le ponton lors de vos navigations journalières, et n’aurez plus qu’à les prendre au moment de votre retour.  En marquant la longueur souhaitée à l’aide d’un moyen de couleur, vous n’aurez plus de doute à chaque amarrage. Laissez de quoi faire votre nœud de taquet et un peu de mou, ainsi vous serez toujours amarré à la même longueur.

2° Les gardes

La garde avant, empêche le bateau d’avancer vers le ponton. Cette amarre servira en premier lors de l’accostage, pour éviter au bateau de venir sur le ponton, même si la manoeuve est bien réalisée, et que le bateau est stoppé, le vent pourrait vous jouer des tours. Lors d’un amarrage en marche arrière, on se servira de la garde arrière comme pour la marche avant et empêcher l’arrière du bateau de venir sur le ponton.

La garde arrière servira à maintenir le bateau proche du catway. En marche arrière c’est donc la garde avant qui aura ce rôle.

Les gardes pourront également rester à quai, s’il s’agit de votre place personnelle, il sera ainsi plus facile de réaliser la manœuvre, surtout si vous le faites seul.

3° Le traversier

Optionnel, mais peut avoir son intérêt lors de vent décollant du catway. Cela peut aussi servir pour rapprocher le bateau pour embarquer des passagers et des avitaillements, sans avoir à trop enjamber pour monter à bord.

bateau école aber nautisme, amarrage catway

Important : Lorsque vous quittez votre place, prenez soin de ne pas laisser trainer vos amarres n’importe comment sur le ponton ou le catway, en plus d’être dangereux pour ceux qui pourraient se prendre les pieds dedans, vous risquerez d’avoir un sac de nœud à votre arrivée, avec comme conséquences courantes du stress, de l’énervement, et tout cela nuira à votre manœuvre.

 

Pour quitter le catway, ou le ponton, comme d’habitude, libérer d’abord tranquillement les amarres sous le vent (recevant le vent en 2nd) et ainsi vous n’aurez plus que les ou l’amarre au vent à larguer.

 

Voilà les quelques conseils de base pour une manœuvre de port pas toujours évidente au début, et pensez bien à vous adapter aux conditions de vent et de courant.

N’hésitez pas à partager vos expériences, l’échange est toujours riche d’apprentissage pour tous.

Loïc



Pixel
Agence Web

En ce moment

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux et bénéficiez d'un cadeau de bienvenue lors de votre inscription !